Association

L’harmonie de Neuville est née en 1883, à l’initiative d’Auguste Wissel et de quelques jeunes Neuvillois. Il s’agissait alors de la « Fanfare de Neuville ». La jeune formation participa dès 1884 à un premier concours, au Puy-en-Velay à l’issue duquel elle se classa en troisième division. Jusqu’à 1902, elle se déplaça dans de nombreuses villes françaises et étrangères pour participer à d’autres concours (Thonon, Clermont-Ferrand, Belfort, Perpignan, Alger, Rouen, Turin, etc.). Le concours de Turin consacra la fanfare, qui accéda à la division d’excellence. Le palmarès neuvillois, à l’issue de ces deux décennies, est conséquent. Il se compose de huit concours, huit premiers prix d’exécution et sept prix de lecture à vue.

Le début du 20e siècle fut marqué par la mobilisation de la fanfare pour assurer la rentrée dans ses rangs de jeunes recrues. En 1912, avec l’appui du directeur des écoles, furent mis en place des cours de solfège gratuits pour les enfants. Malheureusement, le déclenchement du premier conflit mondial stoppa net cette initiative.

La Fanfare a repris son activité après la guerre et a mué en 1925 en harmonie. Cette période fut marquée, à nouveau, par de nombreux déplacement à travers toute la France.  Si la seconde guerre mondiale gela à nouveau l’activité de la formation, son activité reprit néanmoins à la libération. Elle put ainsi fêter ses 75 ans d’existence en 1958, puis son centenaire, en 1983. A cette occasion, elle invita l’orchestre de la Police Nationale à se joindre à elle, pour des festivités qui sont toujours gravées dans le mémoire de ses musiciens parmi les plus anciens.

En 2013, l’Harmonie de Neuville a fêté ses 130 ans d’existence. Elle se prépare d’ores et déjà au année suivant, en n’oubliant pas que sa longévité est due au dévouement de plusieurs générations de musiciens, toujours aussi motivés pour partager avec le plus grand nombre leur passion pour la musique d’ensemble.